Accueil du site > Vivre à Lentilly > Le Conseil municipal > Les élections municipales > Le maire

Le maire

// lundi 28 décembre 2009 // par mens

Le maire préside le conseil municipal. Il est élu par suffrage indirect parmi les conseillers municipaux élus, au cours d’une assemblée extraordinaire devant avoir lieu durant la première semaine après élection du conseil municipal ou après démission du maire (Code général des collectivités territoriales art. L2122-4). Un maire français est élu pour 6 ans et peut être rééligible.

En cas d’absence de majorité pour élire un maire au sein d’un conseil municipal, ou si aucun conseil municipal ne peut être désigné (par exemple en cas de défaut de listes lors d’un scrutin, ou d’irrégularité de scrutin), le Préfet de département (qui représente les intérêts exécutifs de la République au sein du département) prend en charge temporairement les attributions exécutives du conseil municipal et organise les nouvelles élections (sauf dans les quelques communes sans électeurs qui ont été conservées pour des raisons symboliques historiques), et le Président du Tribunal d’instance du département prend en charge les fonctions judiciaires du maire.

Le maire doit être âgé d’au moins 18 ans et être français (un conseiller municipal peut être ressortissant de l’Union Européenne, mais ne peut être maire ou adjoint).

La durée du mandat du maire est égale à celle du conseil municipal (6 ans). Il est rééligible.

Le maire possède un mandat propre : il peut démissionner librement, et être remplacé en cas de décès, ou de révocation de ses fonctions de maire par décision judiciaire, sans provoquer de nouvelles élections municipales.

La loi sur le cumul des mandats permet à un maire d’avoir un seul mandat électif personnel (député, sénateur, conseiller régional, conseiller général), en plus de sa charge municipale. La fonction de conseiller municipal n’est pas considérée comme un mandat personnel.

L’usage actuel, même si aucun texte légal ne le prévoit, demande qu’il démissionne de sa fonction de maire afin d’exercer une responsabilité ministérielle. Généralement, il reste alors conseiller municipal.


Sources et liens :